mardi 8 septembre 2009


Jeunet/Scorcese : le choc des titans
posté par Professor Ludovico dans [ Hollywood Gossip -Pour en finir avec ... ]

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire, parfois, pour CineFast ! J’ai demandé à une copine, Corinne, de me ressortir de sa poubelle le Figaro du 4 septembre dernier.

Objet du délit, une interview de l’immense décorateur du cinéma Français, Monsieur Jean-Pierre Jeunet himself.

Morceaux choisis : « Quand je regarde un bon film, souvent je me dis, tiens, il a fait de cette façon, je pourrais faire exactement le contraire ! » (sic)
Merci Jean-Pierre, on avait remarqué…

Mais le top vient après : « [le cinéaste américain] qui me bluffe moins depuis quelques années… c’est Scorcese. Je sens qu’il ne fait plus de films, mais du cinéma. […] En fait ses grands films, il les a faits. Aviator ou Les Infiltrés, ça ronronne un peu… »

Venant d’un type qui fait le même film depuis Delicatessen, ça ne manque pas de sel…




mardi 8 septembre 2009


Deux Sœurs pour un Roi
posté par Professor Ludovico dans [ A vos DVD -Brèves de bobines -Les films ]


Refusant d’aller le voir, pour cause de spoiler, pendant la diffusion des Tudors, j’ai enfin regardé
Deux Soeurs pour un Roi, la version Hollywoodienne de la tragédie de la petite Boleyn.

Malheureusement, malgré le casting Ferrari (Portman-Johansson-Bana, que demander de mieux ?), malgré une version alternative de l’histoire (pas le père, mais l’oncle), Deux Sœurs pour un Roi ne vaut pas tripette.

C’est beau, comme les Tudors, mais dans un autre genre : plus sombre, plus sale. Plus ramassé aussi, pas besoin d’allonger la sauce sur 13 épisodes : les personnages secondaires (Kristin Scott Thomas, très bien) sont moins nombreux. Mais surtout, comme tout BOATS qui se respecte, Deux Sœurs pour un Roi se contente d’enchaîner les événements connus (la rencontre, les accouchements, la décapitation), tout en évitant soigneusement ce qui intéresse les spectateurs (suspense, enjeux, personnages).

Un écueil qu’évitait en grande partie les Tudors…




mardi 8 septembre 2009


La citation du jour
posté par Professor Ludovico dans [ Hollywood Gossip -Le Professor a toujours quelque chose à dire... -Les gens ]

L’ami Guillaume vient de me prêter Les Six Samouraïs, de Sharon Waxman, qui s’annonce tout simplement comme la suite de Sexe, Mensonges et Hollywood, de l’incontournable Peter Biskind. En clair, les trajectoires des maverick Tarantino, Soderbergh, et autres Spike Jonze dans les années 90’s.

J’en ferais la critique une fois terminé, bien sûr, mais comme j’ai tendance à en oublier le quart, et que ce genre d’opus est bourré de déclarations fracassantes, autant commencer tout de suite. La (les) citation(s) du jour :

Rupert Murdoch à Bill Mechanic, le patron de la Fox qui venait de lui montrer Titanic :

« Je comprends maintenant pourquoi ce film vous a plu, mais tout de même, Bill, ça vaut pas Air Force One ! »

John Goldwyn, directeur du studio qui a produit L’Arriviste, premier film remarqué d’Alexander Payne : « L’Arriviste est le meilleur film que nous ayons fait ces dix dernières années. Et nous n’avons aucune intention de nous lancer à nouveau dans ce genre de projet »…

To be continued…

Les Six Samouraïs, Hollywood somnolait, ils l’ont réveillé
Sharon Waxman
Calmann-Levy




septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930