dimanche 25 décembre 2011


Shame
posté par Professor Ludovico dans [ Les films ]

Voilà quelqu’un qui a confiance dans le cinéma.

Steve McQueen, celui de Hunger et de Shame, pas celui de La Grande Evasion, fait un cinéma comme on n’ose plus en rêver aujourd’hui : intelligent sans être pédant, esthétique sans être maniéré, et qui laisse une place immense à ses acteurs.

A l’image de Michael Fassbender, bloc de granit absolu, de Carey Mulligan, dans un tout autre rôle que dans Drive, mais tout aussi convaincante ou de Nicole Beharie, amante d’un soir… à ces trois-là, Steve McQueen offre des plans séquences longilignes, fascinant de justesse et de sincérité : qu’il s’agisse des banalités qu’on échange au restaurant avant d’aller plus loin, ou d’une explication sur canapé entre frère et sœur.

Shame est une démonstration éblouissante de ce que le cinéma peut faire. On lui reprochera peut-être de trop effleurer son sujet, de ne pas le creuser à fond, de ne pas au final être un objet complet, comme La Séparation. Mais Shame fait indubitablement partie des très grands films de l’année.


Un commentaire à “Shame”

  1. CineFast » Topten 2011 écrit :

    […] Une Séparation 2 Drive 3 L’exercice De L’état 4 Melancholia 5 Shame 6 Sucker Punch 7 Source Code 8 Scream 4 9 Morning Glory 10 Faites Le […]

Votre réponse



octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031