jeudi 12 avril 2012


Questionnaire de Proust, façon Libé
posté par Professor Ludovico dans [ Le Professor a toujours quelque chose à dire... -Playlist ]

Libération propose chaque semaine une sorte de questionnaire de Proust sur la cinéphilie. Invités : gens du cinéma, mais pas que.

Le questionnaire est révélateur et drôle, même si on sent parfois que les réponses sont un peu préparées.

Comme il y a peu de chance qu’on me le propose, j’ai décidé d’y répondre tout seul… Et vous, qu’auriez-vous répondu ?

Le film que vos parents vous ont empêché de voir ?
Cléopâtre de Mankiewicz, je devais avoir 4 ans, j’étais au Havre, et j’ai regardé le film en douce, parait-il, au travers les barreaux de mon parc.

Une scène fétiche
Les premières secondes d’Apocalypse Now !

Ou qui vous hante ?
La chose, dans La Chose D’un Autre Monde

Vous dirigez un remake : lequel ?
Dune

Le film que vous avez le plus vu ?
Le Rocky Horror Picture Show, 21 fois.

Qui ou qu’est-ce qui vous fait rire ?
Y’a-t-il Un Pilote dans l’Avion, et les Monty Python.

Votre vie devient un biopic…
Une comédie de Klapisch avec Philippe Manoeuvre

Le cinéaste absolu ?
Kubrick évidemment, parce que c’est le seul qui a une oeuvre cohérente, complète, quasi parfaite.

Le film que vous êtes le seul à connaître ?
La première adaptation du Faucon Maltais, une comédie : Satan Met A Lady
Les Envoutés, un film d’horreur vaudou, avec Martin Sheen
Le Bateau-Phare, de Jerzy Skolimowski

Une citation de dialogue que vous connaissez par coeur ?
J’en connais plein ! « Saigon, shit, I’m still on in Saigon ! » « Information will be provided on a need-to-know-basis » “Keeps me sharp, on the edge, where I gotta be…” “C’est justement ce à quoi ils s’attendent” “Tonight, formal dress is optional

L’acteur/trice que vous auriez aimé être ?
Pacino.

Le dernier film que vous avez vu ? Avec qui ? C’était comment ?
Martha Macy May Marlene. Tout seul, la meilleure formule pour aller au cinéma. Quand on y va à plusieurs, il y a une pression sociale dès le début du film sur ce qu’il faut en penser à la fin.

Un livre que vous adorez, mais impossible à adapter ?
Dune. Ca devrait être filmé comme un huis-clos, et Hollywood en fera toujours un space opera.

Quelque chose que vous ne supportez pas dans un film ?
Le whodunnit : le réalisateur a toutes les billes, et nous aucune. C’est le contraire du cinéma, et ce n’est pas moi qui le dit, c’est Hitch !

Le cinéma disparaît. Une épitaphe ?
Gone with the wind ?




avril 2012
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30