vendredi 16 janvier 2015


Un Village Français, Gross Katastroph saison 6
posté par Professor Ludovico dans [ Séries TV ]

Aïe aïe aie ! Cette saison de nos chouchous de Villeneuve s’avère assez catastrophique. En dehors des problèmes récurrents de fabrication (qui s’occupe du contrôle qualité chez France 3 ?), La Petite Maison Chez les Nazis saute le requin à plusieurs reprises.

C’est comme si les créateurs (Frédéric Krivine, Philippe Triboit et Emmanuel Daucé ) avaient perdu leur précieuse boussole des cinq précédentes saisons. Une boussole, à la télévision, ça s’appelle une Bible. C’est à dire le document qui définit précisément les personnages, leur caractère, leurs défauts ou leurs tics. Un document qui doit s’enrichir d’ailleurs au fur et à mesure de la série, et de l’évolution des personnages.

C’est ce document que semble-t-il le trio Krivine, Triboit et Daucé, ont égaré. Car leurs personnages agissent en dépit du bon sens depuis six épisodes… Par exemple ce brave commissaire Kervern – le héros des années 41/42 – est devenu un préfet gaulliste bas du casque, méprisant et misogyne. Ce genre de transformation est acceptable si les scénaristes l’expliquent. Ça peut même donner des métamorphoses géniales, comme celle de Buddy Garrity dans Friday Night Lights. Mais ici Kervern revient d’entre les morts, il est préfet et il est devenu con. Pourquoi ? on ne le saura jamais.

D’autres soucis viennent gâcher la fête de la libération de Villeneuve : des rebondissements ahurissants qu’on vous taira (ils ne sont pas durs à deviner, vu la lourdeur de la mise en scène). Des scènes abracadabrantesques, qui prouvent que le ridicule ne tue pas : ni les scénaristes, ni les actrices. Des longueurs insupportables, qui seraient bien plus judicieusement utilisées ailleurs, pour ramener ou faire évoluer certains personnages. Et des motivations psychologiques insondables (malgré un Conseiller à la Psychologie crédité au générique) qui font faire à peu près n’importe quoi aux personnages : haïr celui qui vient de le sauver, refuser de faire ce qu’on vient de faire dans la scène précédente, etc., etc.)

Il reste une petite demi-saison, prévue au premier semestre de cette année, pour rectifier le tir…


Un commentaire à “Un Village Français, Gross Katastroph saison 6”

  1. CineFast » Un Village Français, la Der des Der écrit :

    […] est temps, peut-être, de s’arrêter, car les défauts de la première moitié de la saison six sont encore très présents dans ces deux premiers épisodes. A force d’avoir reproché aux […]

Votre réponse



octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031