mercredi 26 septembre 2012


Michel Ciment et le cinéma absolu
posté par Professor Ludovico dans [ Les gens ]

On n’est jamais trahi que par ses amis. Michel Ciment est l’auteur du monumental Kubrick, l’étude non seulement définitive du maître de Hertfordshire, mais aussi l’invention d’une nouvelle forme de livre sur le cinéma, associant (enfin !) l’image à l’écrit, pour analyser l’œuvre cinématographique. À tel point qu’on dit le « Ciment » dans les cercles kubrickophiles. Et qu’il doit faire partie de toute bibliothèque bien fournie…

Et bien, c’est ce Ciment-là qui nous plante aujourd’hui la dague dans le cœur, tel un Iago de Saint-Germain des Prés. Pire, il nous assassine au cœur du royaume, dans une des rubriques préférées du Professore, la fameuse Séance Tenante, le toujours rigolo questionnaire ciné de Libé.

A la douzième question « Le cinéaste absolu à vos yeux ? », bing ! C’est le drame :

Alain Resnais.

Alain Resnais ? Alain Resnais ??? Alain Resnais !!??? Celui des Herbes Folles ? et de Vous N’avez Encore Rien Vu ?

Aaargh, je manque de m’étouffer, malgré deux bonnes réponses (film le plus vu : 2001, la dernière image : Docteur Folamour)

Mais bon, considérer que le cinéaste absolu, c’est Alain Resnais !!! OK, y’a Nuit et Brouillard, Providence, Mon Oncle d’Amérique, mais là, mon petit Ciment, tu as perdu le sens commun !


Votre réponse



octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031