mercredi 19 octobre 2011


Habemus Papam
posté par Professor Ludovico dans [ Les films ]

Drôle de film, d’un drôle de cinéaste. Le Professore, sans chauvinisme aucun – le prof est plutôt beauceron que vénitien – aime le Nanni doux et tendre de Journal Intime, l’imprécateur acteur du Porte Serviette, le tragédien de La Chambre du Fils.

Mais Habemus Papam nage entre deux eaux. Le film ne bouffe pas du curé mais s’en moque gentiment, est à la fois absurde et réaliste, pas très drôle, ni très émouvant.

On a l’impression que Moretti n’est parti tourner, avec pour unique viatique, qu’avec une seule une idée : « Et si le pape renonçait au Saint Siège, effaré devant la lourdeur de la charge ? »

Hélas, les idées ne font pas les bons films. Il faut des idées dans les bons films, mais cela demande beaucoup de créativité artistique pour incarner fortement une idée…

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Kubrick.


3 commentaires à “Habemus Papam”

  1. michael écrit :

    bonjour , pouvez vous me contacter sur mon email , une demande de partenaire pour vous faire part , je suis un des administrateur d’un site il s’agit de http://www.cine-fast.com

    merci d’avance .
    cordialement

  2. CineFast » Que Nanni écrit :

    […] ait pas aimé le piccolesque Habemus Papam ne change rien à l’affaire : Nanni Moretti reste notre chouchou. Une conscience, un ami […]

  3. CineFast » Mia Madre écrit :

    […] aimer Moretti, Mia Madre était un peu sa dernière chance. On s’était ennuyés à mourir à Habemus Papam, et on s’ennuie aussi très fort à Mia Madre. Le thème est séduisant et, paraît-il, […]

Votre réponse



août 2020
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31