jeudi 3 février 2011


Maria Schneider
posté par Professor Ludovico dans [ Hollywood Gossip -Le Professor a toujours quelque chose à dire... -Les gens ]

Histoire tragique – mais classique – de l’usine à rêves : Maria Schneider fut le temps de deux films, Le Dernier Tango à Paris (1972), et Profession : Reporter (1975) un sex symbol absolu, un symbole tout court.

Le symbole de la révolution sexuelle (la réplique culte dans le Tango : « Go, get the butter! »), et de la liberté, mais aussi de la tentation de la folie, des années soixante-dix dans le chef d’œuvre d’Antonioni.

Elle disparut ensuite, dans une filmographie improbable, faite d’apparitions ici et là, et de téléfilms. Elle vient de mourir à 58 ans.

Magie du cinéma, on n’oubliera pas Maria Schneider, ses deux films, ses cheveux noirs, sa moue boudeuse, et son talent.


3 commentaires à “Maria Schneider”

  1. CineFast » Maria Schneider, part two écrit :

    […] de la cinéphilie), Maria Schneider détestait les films qui l’avaient rendu célèbre (voir plus bas). Mais surtout, elle détestait ce qui les avait rendus célèbres : leur charge sulfureuse, et […]

  2. http://www.url2go.xyz/equistarr.com écrit :

    That’s an inventive answer to an interesting question

  3. http://www.blrimages.net/ écrit :

    Übrigens können auch all diejenigen von unserer laufenden Community-Initiative profitieren, welche uns eine A-Plan Vorlage zur Verfügung stellen. Denn für JEDE veröffentlichte Projektplan-Vorlage verschenken wir eine A-Plan Lizenz!

Votre réponse



juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031