dimanche 22 avril 2012


Battleship
posté par Professor Ludovico dans [ Les films ]

Au départ, il y a une étude de marché extrêmement précise, lancée il y a deux ans auprès d’un panel très ciblé d’environ une personne, le Professore lui-même.

Sujet de ce panel test : Qu’est-ce que le Professore aurait envie de voir en salle en ce moment?

La réponse fut sans appel : de la GCA, de la bonne, de la vraie ! Les services marketing de Hasbro se mettent immédiatement au travail pour trouver la killer app qui conviendrait à cette niche spécifique : une bonne dose de Michael Bay (15% d’Armageddon, 5% de Pearl Harbour, 30% de Transformers) auquel on ajoute un peu de Coulez le Bismarck !, un kilo de patriotisme yankee et, suite à l’étude détaillée de mon profil Facebook, une blonde à gros seins pour finaliser le tout. Michael Bay n’étant pas disponible, Peter Berg fera l’affaire (je pense qu’ils ont également espionné CineFast)

Résultat : le marketing, ça marche ! Le Professore a applaudi chaque minute de Battleship : les gratte-ciels qui s’écroulent, les ovnis qui attaquent, l’USS Missouri qui reprend du service. C’est con, mais c’est bon ! Reprenant l’adage Bayen « The bigger, the passer » (en francais, « Plus c’est gros, Plus ça passe »), Peter Berg a revendu son stock de dentelle de Calais et l’a échangé contre de la fonte pure.

Donc, bien assis au poste de commandement de son cuirassé, le petit Peter ne recule devant rien, ni les dents de l’alien qui volent face caméra dans le combat de boxe final (depuis Star Trek, la série, on sait que les combats intergalactiques se résolvent à coups de poing dans la gueule), ni le USS Missouri qui repart comme en 40 avec trois marins et deux retraités, ni la blonde qui attaque le camp alien en Jeep Wrangler, non, non, rien ne nous sera épargné, parce qu’avec Peter Berg, oui, « Tout devient possible ! ». Tout, et surtout l’incroyable, c’est à dire adapter, vous avez bien lu, le jeu de la Bataille Navale TM au cinéma. Le truc de CM2, « B2-C2, contre-torpilleur coulé !», eh bien le petit Peter, il réussit même à placer une Bataille Navale TM* au cœur de l’action…

On pourra regretter quelques peccadilles, les dialogues assez faibles (pas de JJ « Armageddon » Abrams à l’horizon), on pourra estimer que le talent de Mr Berg est bien gâché (après les coups de maître Hancock, et Le Royaume), et que son talent aurait pu être utilisé à meilleur escient (Dune, toujours coincé dans un « pli de l’espace« ). Mais ne boudons pas notre plaisir : Battleship est drôle, Battleship est fun, Battleship est le film con et bon qu’il faut voir en ce moment …

* C’est bien ça le plus incroyable, Hasbro déposant le concept de Bataille Navale. Qu’Hollywood en fasse un film, cela devient presque naturel. Pirates des Caraïbes, une attraction Disneyland, est bien devenue une franchise à succès ; on parle même de Ridley Scott pour adapter Risk et d’une possible adaptation de Monopoly.


5 commentaires à “Battleship”

  1. ostarc écrit :

    Et pas un mot sur Rihanna en treillis armée jusqu’aux yeux ? Ça doit pourtant émouvoir l’amateur moyen et mâle de GCA, non ?

  2. ostarc écrit :

    Et pas un mot sur Rihanna en treillis armée jusqu\’aux yeux ? Ça doit pourtant émouvoir l\’amateur moyen et mâle de GCA, non ?

  3. Professor Ludovico écrit :

    eh bien non, c’est l’escroquerie du film, mon cher ostarc. Rihanna a un petit rôle et elle n’est pas « mise en valeur »

  4. GuyK écrit :

    En préparation :

    http://korben.info/tetris-le-film-encore.html

    avec isabelle carré, jean-marc barr, christian lacroix …

  5. Professor Ludovico écrit :

    Désolé cher Mr k, je n’avais pas vu votre plaisante remarque ; oui , je veux bien voir Tetris avec Isabelle Carré !

Votre réponse



octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031